AccueilFAQS'enregistrerGroupesMembresConnexion

Partagez | 
 

 Anonyme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Anonyme   Mar 29 Déc - 15:25



HERBERT (Joseph),


Soldat au 15e régiment de chasseurs à cheval, né à Châtillon-lès-Sons, département de l'Aisne.
Le 29 mai 1800, la division du général Murat traversa la Sezia à la nage, sous le feu de l'ennemi : dans ce passage, qui s'effectua au milieu des plus grands dangers, chaque cavalier reçut l'ordre de porter un fantassin en croupe. Herbert avait déjà déposé sept grenadiers sur l'autre rive, lorsqu'à son retour pour aller chercher le huitième, il aperçut plusieurs de leurs camarades, qui, entraînés par le courant, étaient sur le point de se
noyer: aussitôt il s'élance à travers les flots, et parvient, après les plus grands efforts, à ramener sur le rivage trois de ces braves; au quatrième, ses forces l'abandonnent, et il périt victime de son zèle.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/ En ligne
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Anonyme   Dim 18 Sep - 7:35



GODARD (Pierre), tambour à la 48e demi-brigade d'infanterie de ligne, chevalier de la Légion d'honneur, né dans le département de l'Eure.



Au passage de l'Inn, le 25 décembre 1800, le tambour Godard s'étant avancé sur un pont que l'ennemi détruisait, poursuivit seul les Autrichiens, et battant la charge d'une main pendant qu'il sabrait de l'autre, il fit mordre la poussière à plusieurs d'entre eux. En récompense de cette action, le gouvernement décerna des
baguettes d'honneur à cet intrépide tambour.

Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/ En ligne
TONTON FLINGUEUR
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 1665
Age : 46
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Re: Anonyme   Dim 18 Sep - 7:45

De la propagande tout ça j attends de voir la vidéo de cet exploit
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
chosen1
Adjudant-Major
Adjudant-Major
avatar

Nombre de messages : 6778
Age : 29
Lancier de Picardie : Oise
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Anonyme   Dim 18 Sep - 11:06

Quel avait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lanciersdepicardie.com/
TONTON FLINGUEUR
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 1665
Age : 46
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Re: Anonyme   Jeu 22 Sep - 14:39

Encore un musicien en colère et toujours sur mes pauvres autrichiens lol! Pourtant on aime la musique en Autriche Mozart en est l'exemple le plus célèbre.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Anonyme   Ven 23 Sep - 15:05



Oh!!!! mais notre homme n'est-il pas ce tambour/major de la Garde ?

comment comment s'appelle t-il déjà ?


ICI EN GRANDE TENUE
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/ En ligne
TONTON FLINGUEUR
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 1665
Age : 46
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Re: Anonyme   Ven 23 Sep - 15:18

Encore un qui ne supporte pas les gens qui n apprécient pas sa musique. Un déséquilibré je vous dis
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Anonyme   Dim 25 Sep - 16:51



Le vrai déséquilibre est sa tenue qu'aujourd'hui on nommera CLOWN clown
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/ En ligne
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Anonyme   Dim 9 Oct - 9:10


voici encore le récit d'un anonyme

CHAUMARD Claude-Marie

Capitaine au 8e régiment d'infanterie légère, né à Saint-Lupicin, département du Jura.

Chaumard partit comme volontaire dans le 3e bataillon du Jura, et fit avec ce corps , les deux premières campagne de  l'armée du Rhin.

 A Castiglione, il fit des prodiges de bravoure.
Blessé à la cuisse en se présentant à l'assaut d'une redoute, malgré la douleur qu'il éprouve, il franchit l'épaulement, charge seul contre neuf grenadiers Hongrois, en tue trois, brise son sabre sur la tête d'un quatrième qui mord également la poussière.

Il force les autres à se rendre, s'empare de la position et fait prisonnier le général commandant l'avant-garde de l'armée autrichienne.

Dans sa fin de carrière, plusieurs officiers généraux, sous lequel Chaumard avait servit, témoigne l'envie de se l'attacher en qualité d'aide de camp, mais il refusa de se séparer de son régiment dans lequel il avait fait ses premières armes.

En fin de carrière, couvert d'honorables cicatrices, mais en proie à de cruelles infirmités, il est renvoyé dans ses foyers avec, pour toute fortune, une pension de huit cents francs.

Les effets de la reconnaissance nationale ne sont pas toujours proportionnés aux services rendus ...

Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/ En ligne
Taeyang
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 999
Age : 59
Date d'inscription : 14/08/2014

MessageSujet: Re: Anonyme   Lun 10 Oct - 13:15

Grand maréchal a écrit:


Le vrai déséquilibre est sa tenue qu'aujourd'hui on nommera CLOWN clown

C'était certainement pour la fashion week ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Anonyme   Mar 1 Nov - 9:45



Extrait de mémoire d'un chevau-léger français en Saxe 1813

Nous parcourûmes toute la contrée le long de Hambourg, de Lubeck et de Brême et ainsi nous retournâmes dans le Hanovre.
À Celle, nous eûmes encore une escarmouche éclatante avec les cosaques et quelques cavaliers prussiens, au nombre d'environ mille hommes; ils nous attaquèrent à trois lieues de Celle.

Je faisais partie de l'avant-garde et nous fûmes par conséquent les premiers; mais bientôt nous étions quelques pelotons et nous les attaquâmes vaillamment. Ils prirent la fuite.

Comme le chemin conduisait à travers une forêt ils ne purent échapper ni à droite ni à gauche. Nous les
poursuivîmes ainsi pendant trois lieues jusqu'à Celle. Ils voulurent entrer tous ensemble par la porte, de sorte qu'un grand nombre furent tués. Nous les pourchassâmes dans la ville tantôt dans une rue tantôt dans l'autre. De l'autre côté de la ville on avait incendié le pont; mais nous les poursuivîmes au travers des flammes jusque très loin au travers de la ville et même au-dehors.

L'ennemi perdit ainsi 500 à 600 hommes, tandis que nous n'avions que quatre morts et quelques
blessés. Je reçus dans la cuisse un coup qui m'empêcha de monter à cheval pendant quelques jours.

Nous eûmes plusieurs de ces combats, qu'il serait trop long de raconter.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/ En ligne
Taeyang
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 999
Age : 59
Date d'inscription : 14/08/2014

MessageSujet: Re: Anonyme   Mar 1 Nov - 16:04

C'est cela qui fait l'histoire !
Merci not' GM Wink
Revenir en haut Aller en bas
SiDBuL
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2414
Age : 41
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Anonyme   Mer 2 Nov - 21:42

toujours aussi impressionnant ces récits bravossimo biere
Revenir en haut Aller en bas
JaggeR
Adjudant-Major
Adjudant-Major
avatar

Nombre de messages : 5720
Age : 44
Lancier de Picardie : depuis 1995. . .
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Anonyme   Jeu 3 Nov - 7:58

Ouaips !!

légende ou pas
ces récits sur les coalisés ou les alliers sont toujours des faits d'armes qui peuvent inspirer....
nous comme le cinéma...
restons positif...la lecture en reste plaisante...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.avimaproduction.com
rogeur02
Trompette


Nombre de messages : 46
Age : 26
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Anonyme   Jeu 3 Nov - 17:37

c'est vrai que s'est recit sont bien une petite histoire dans la grande, mais pour avoir deja lu ce type de recit sur d'autre guerre en géneral, on a souvent l'impression qu'ils massacre des dizaine de soldats alors que les pertes sont en vérite plus faibles.
Revenir en haut Aller en bas
SiDBuL
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2414
Age : 41
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Anonyme   Ven 4 Nov - 19:58

oui, il faut prendre du recul quand au nombre mais l'idée est là. biere
Revenir en haut Aller en bas
rogeur02
Trompette


Nombre de messages : 46
Age : 26
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Anonyme   Ven 4 Nov - 21:18

c'est sur que dans le feu de l'action on compte pas forcément le nombre de desperados qu'ils y a en face. et s'en sa qu'ils y a de bien.
Revenir en haut Aller en bas
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Anonyme   Mer 15 Mar - 17:22



Autre Héros sur le feu de l'action...
Au moins celui-ci a de la suite dans son patriotisme

DUCHEMIN, chef de bataillon.

Le chef de bataillon Duchemin avait donné des marques d'un courage vraiment héroïque dans l'affaire des garnisons de Cambrai et de Bouchain le 12 septembre 1793 ; il y avait terrassé de sa main trois soldats autrichiens. Se voyant cerné par la cavalerie, couvert de blessures, et près de tomber entre les mains des
ennemis, il crie : Vive la République !

Ces mots furent entendus et répétés par son bataillon. A l'instant Duchemin, préférant la mort à la honte de rendre les armes que sa patrie lui a confiées pour la défendre, se brûle la cervelle.

Ce trait sublime de vertu excita la rage des Impériaux, qui massacrèrent lâchement tous leurs prisonniers.



Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/ En ligne
SiDBuL
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2414
Age : 41
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Anonyme   Jeu 16 Mar - 7:29

c'est du courage !
Revenir en haut Aller en bas
JaggeR
Adjudant-Major
Adjudant-Major
avatar

Nombre de messages : 5720
Age : 44
Lancier de Picardie : depuis 1995. . .
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Anonyme   Jeu 16 Mar - 7:48

Et surtout le sens de l'honneur !!!  

en voie de disparition dans notre pays... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.avimaproduction.com
Tinapo
Maréchal des logis
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 13
Lancier de Picardie : 3 ans
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Anonyme   Jeu 16 Mar - 15:41

beaucoup de courage et de l'onnor
Revenir en haut Aller en bas
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Anonyme   Mar 4 Avr - 16:52



Encore un ANONYME et encore un tambour

CHAGNON, tambour de grenadiers au bataillon d'élite du 81e régiment d'infanterie de ligne.
Au combat d'Hollabrunn, quelques jours avant la bataille d'Austerlitz, le tambour Chagnon, d'une main battant la charge et de l'autre sabrant tout ce qui lui opposait de la résistance, perça deux lignes russes, et ne fut tué qu'après avoir frayé un passage au bataillon en tête duquel il marchait, et qui fit, dans cette occasion, un grand nombre de prisonniers.

Le nom de Chagnon est inscrit au temple de la Gloire, jamais guerrier ne fut plus intrépide.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anonyme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anonyme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NIKHOLAS ? Une heure de gloire bien rempli vaut largement une éternité anonyme.
» Potins à gogo ~ ragot de la semaine
» [MDJ / PNJ] - La Fatalité, La Presse et l'Anonyme
» Debat: Qui est le GM de Raw
» Comment surfer anonymement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lanciers de Picardie :: Equipement et vie sous le 1er empire :: Portrait Impérial-
Sauter vers: