Wargame napoleonic 15mm
 
AccueilFAQS'enregistrerGroupesMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les Cosaques

Aller en bas 
AuteurMessage
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8774
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Les Cosaques   Sam 17 Déc - 10:04



Nous n'avons jamais eu occasion d'écrire sur les Cosaques....

je commence donc avec ce résumé et, peut-être, une suite sur les Cosaques

Leur entrée dans l'Histoire se situe vers le XVe siècle, sous la forme de populations de Russie du sud, réfractaires aux impôts et au service militaire, refusant également toute discipline et toute autorité.

Organisés militairement par eux- mêmes sous la conduite d'un «ataman», ils vivent de pillages sur les régions qu'ils traversent, s'implantent sur le Don, la Volga, l'Ukraine, la Sibérie par des villes fortifiées et finissent par constituer une protection avancée de Moscou contre les Tatars et les Turcs.

Au XVIIe siècle, ils s'allient aux Polonais, créent la Petite-Russie orthodoxe, puis acceptent, au moins partiellement, l'autorité de la tsarine Catherine II, avant que leur ardeur guerrière, toujours difficile à contrôler, se mette au service de l'armée russe lors de l'intrusion de la Grande Armée de Napoléon en 1812.

Le tsar Alexandre l " en possède alors, semble-t-il, plus de cent mille.

Lorsque s'engage la campagne de France fin décembre 1813, les régiments cosaques (un régiment comporte en moyenne de trois cents à cinq cents cavaliers)

Au total, ce sont donc environ dix mille cavaliers cosaques qui s'approchent du cœur de l'Empire début 1814.

Et si la surprise dans nos campagnes promet d'être grande, l'empereur, lui, est bien conscient que ces adversaires-là, s'ils ne sont pas les plus dangereux militairement, joueront certainement un rôle déterminant dans le nouveau conflit qui s'engage.

Ils n'obéissent point à la hiérarchie d'un corps d'officiers, ils élisent un hetman, qui devient le chef d'un houra.

Un houra est ordinairement composé de vingt-cinq hommes, Le mérite militaire d'un chef de houra consiste dans son intrépidité comme habile détrousseur surtout il doit avoir fait ses preuves, dans les attaques comme dans les surprises par une discipline impitoyable, son emploi consiste à maintenir le bon ordre.

Les cosaques sont bien des troupes irrégulières, à ne pas confondre avec les miliciens.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
JaggeR
Adjudant-Major
Adjudant-Major
avatar

Nombre de messages : 6137
Age : 45
Lancier de Picardie : depuis 1995. . .
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Les Cosaques   Sam 17 Déc - 10:22

la suite !! bounce 
et oui milice , irrégulier,...piou compliqué dans une règle...

_________________
L"Esprit est comme un parachute ! Si il reste fermé on s'écrase...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.avimaproduction.com
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8774
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Les Cosaques   Dim 18 Déc - 8:01



je suis d'accord, très compliqué et pourtant au nombre de cosaque en 1812 puis 1814.
Va falloir peut-être trouvé un compromis
mais pas dans cette rubrique qui ne concerne pas une règle sur les cosaques....Ailleurs please ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
JaggeR
Adjudant-Major
Adjudant-Major
avatar

Nombre de messages : 6137
Age : 45
Lancier de Picardie : depuis 1995. . .
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Les Cosaques   Dim 18 Déc - 13:22

J'me doute GD Maréchal !!!
je suis le premier à rappeler qu'il faut bien suivre les rubriques... study
bon y a une suite ???

_________________
L"Esprit est comme un parachute ! Si il reste fermé on s'écrase...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.avimaproduction.com
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8774
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Les Cosaques   Lun 19 Déc - 17:06



la suite des Cosaques

Il existait, une quantité d’unité de Cosaques, par exemple ceux de kharatzaîsk, Tounkinsk, Akchinsk ou encore Orenbourg, voir même des unités régulières intégrées à la Garde à cheval. Rolling Eyes

Chacune de ces "Armées" cosaques, commandée par un Hetman, comportait un nombre variable de régiments (polki) de 500 hommes organisés en 5 sotnias de 100 hommes, l'équivalent de l'escadron.

L'organisation traditionnelle de la sotnia la subdivisait en deux groupes de 50 cavaliers, eux-mêmes répartis en 5 "pelotons" de 10 hommes.


En juillet 1812, les régiments des Cosaques d'Ukraine s'organisaient en 6 escadrons chacun, fait qui indique bien qu'il s'agissait plus de régiments de lanciers que de polki cosaques.
" Ils deviendront d'ailleurs 1 er, 2ème, 3ème et 4ème Lanciers d'Ukraine en 1816".

Dans les faits, l'Armée du Don ne forma, pour la campagne de 1812, qu'une soixantaine de régiments et deux compagnies d'artillerie.
Celle de l'Oural, 4 régiments.
Les unités cosaques du Caucase, comme celles de l'Armée de Sibérie et d'Astrakhan, ne participèrent pas à la guerre contre Napoléon.
Les Cosaques de Sibérie assurèrent à eux seuls, à partir de 1812, la garde de toute la Sibérie.

Pour ce qui est de l’uniforme la majorité des régiments de cosaques étaient censés portés un tchekmén bleu foncé, sorte d'habit long, que remplaçait à la belle saison la kourtka (kurta), habit à pattes d'épaules que recouvrait, pour sa partie inférieure, l'ample pantalon bleu (gris pour les Cosaques d'Ukraine) à large bande de la couleur distinctive.

Celle-ci était présente aux passepoils du col, des parements, des pattes d’épaule de la kourtka et aux basques.  

Par exception, les parements et cols des Cosaques d'Ukraine, les pattes d'épaules des Cosaques d'Orenbourg et de Sibérie (et les parements pour ces derniers), étaient totalement de la couleur distinctive.

Les Cosaques de Sibérie avaient des boutons de cuivre aux pattes d'épaule et aux basques (quatre), celles des Cosaques du Boug deux rangées de boutons de métal blanc à la poitrine.

La couleur distinctive du Don est le rouge, celle de l'Oural framboise, celle d'Ukraine 1er rgt framboise,2éme rouge, 3éme bleu céleste, 4éme blanc...de Sibérie est le rouge..


Si vous en connaissez d'autres lâchez-vous d'accord
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
5859lannes
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 1667
Age : 60
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Les Cosaques   Lun 19 Déc - 18:03

Là, ce n'est plus un lâché de galinette cendrée, mais une nuée ......
G.M vient d'ouvrir la boîte de Pandore.....
Si on attaque les cosaques par le début, vous allez y passer des mois et des mois, vu les levées en masse des troupes irrégulières ......

Lannes.



Revenir en haut Aller en bas
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8774
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Les Cosaques   Lun 19 Déc - 18:54



J'ai vu cela en lecture sur les Cosaques...J'en ai pour des lustres....et donc lannes je vais faire court.

Par contre sur les distinctives sur la tenue des cosaques je suis preneur, mais uniquement cela.
Faisons court sur cette page Cosaque...

me reste plus que pour ma part la dernière page sur les Cosaques....

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8774
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Les Cosaques   Ven 21 Juil - 9:54



Arme surtout stratégique voire de "grande tactique", la cavalerie cosaque semble avoir aussi acquis quelques lettres de noblesse sur le champ de bataille lui-même.

Dans les dernières campagnes contre une Grande Armée affaiblie. Par exemple à l'affaire de Tempelberg, 23 janvier 1813, où un beau régiment de chasseurs à cheval italien est annihilé après un combat de plus d'une heure. Une arrière-garde de 4 escadrons, pourtant composée en partie de vieux dragons d'Espagne, mais manifestement commandée, ce jour-là, par des chefs peu inspirés, fut mise en déroute, perdant aux dires de notre général de Cosaques, plus de 200 hommes, dont quatre officiers.


En 1812 l'Empereur désireux d'en finir avec les cosaques. Ordonna à la Pologne une levée de quelques 6000 cosaques venant des provinces polonaises.

Malheureusement, pour diverses raisons dont UNE, financière, cette troupe ne vit jamais le jour...Et c'est bien dommage......




ARMEMENT ET EQUIPEMENT

Arme par excellence du Cosaque, la lance était plus longue que celle des lanciers réguliers des armées européennes.

De Brack rapporte une autre particularité:
-"Les lances des Cosaques qui se battaient contre nous n'étaient ferrées que d'un seul bout; le cavalier, lorsqu'il mettait pied à terre, pour ne pas laisser son arme couchée sur le sol, la piquait la pointe en bas et émoussait cette pointe".

 Le fût des lances était peint en rouge, sauf pour les Cosaques de Sibérie, d'Ukraine et de l'Oural,
elles sont noir, avec 3 plaquettes de cuivres sur le fût pour ces derniers, et ceux du Boug le bois et en bleu foncé.

Il n'y avait bien sûr pas de règles en la matière pour les régiments sans tenue fixée.

Officiers et sous-officiers (sauf pour les sous-officiers des Cosaques du Boug) n'étaient pas armés, en principe, de la lance.

Tous les Cosaques usaient du sabre, "dont le maniement lui est enseigné par les sous-officiers qui l'on appris en combattant les Turcs", avec dextérité, alors que "Le pistolet est l'arme dont il se sert le moins, parce qu'il le considère plus comme un épouvantail que comme une arme meurtrière.
On ne peut pas l'accoutumer à viser, il ne tire que pour tirer.

Suite.......
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
chosen1
Adjudant-Major
Adjudant-Major
avatar

Nombre de messages : 7092
Age : 30
Lancier de Picardie : Oise
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Les Cosaques   Ven 21 Juil - 10:02

C'est vrai dommage qu'il y a pas eu de cosaque polonais
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lanciersdepicardie.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Cosaques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Cosaques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue Cosaque
» Qui sommes nous ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lanciers de Picardie :: Equipement et vie sous le 1er empire :: Vie quotidienne-
Sauter vers: