Wargame napoleonic 15mm
 
AccueilFAQS'enregistrerGroupesMembresConnexion

Partagez | 
 

 La vie des français sous l'Empire

Aller en bas 
AuteurMessage
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8654
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: La vie des français sous l'Empire   Lun 12 Fév - 8:42



je me permet d'ouvrir cette nouvelle nouvelle rubrique, elle ne sera pas alimentée aussi bien que celle du dico de A.Pigeard mais je tacherais d'y joindre des illustrations ou de coller à notre actualité...

LES INNONDATIONS

Les inondations étaient récurrentes et vécues comme des drames inévitables. Bien que l'absence de travaux d'entretien sur les digues et les défauts de curetage des cours d'eau soient pointés du doigt, les riverains et les communes rechignaient à financer les dépenses, comme la loi les y obligeait.  

La présence de moulins pouvait être un facteur aggravant, les meuniers modifiant le niveau de l'eau en ouvrant ou fermant les petits canaux qui alimentaient leurs établissements, sans se soucier des dégâts possibles chez leurs voisins.




Le premier eut lieu pendant l'hiver 1801-1802. Le mois de décembre 1801 fut extrêmement humide, d'énormes crues s'emparèrent du Rhin, de la Moselle, de l'Adour et de la Charente, noyant le pays, de l'est à l'ouest sous de vastes étendues d'eau.
Au printemps 1802, c'était au tour de la Seine, de l'Yonne, du Rhône, de la Saône de déborder de leur lit

Dix ans plus tard, l'année 1811, celle "de la comète", s'ouvrit sur de violents orages entraînant de fortes inondations, des coulées de boues et bien des ravages dans les champs et les vignes.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
TONTON FLINGUEUR
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2147
Age : 47
Lancier de Picardie : septembre 2015
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Lun 12 Fév - 9:51

Comme quoi, les catastrophes naturelles ce n'est pas d'aujourd'hui. Sans doute le réchauffement climatique lol!
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
chosen1
Adjudant-Major
Adjudant-Major
avatar

Nombre de messages : 7068
Age : 30
Lancier de Picardie : Oise
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Lun 12 Fév - 10:52

Ça été la découverte des assurances par la suite ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lanciersdepicardie.com/
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8654
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Lun 12 Fév - 11:11



Eh bien pas tout a fait !!!
J'ai lu quelque part qu'a partir de la révolution , le système d'assurance n'était plus d'actualité et elle est réapparu vers 1820, si mes souvenirs sont bon  Rolling Eyes

A titre indicatif, sous le moyen-âge les proprios de bateaux partant à la conquête du monde et en recherche de produit assuraient leur voilier. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
SiDBuL
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2459
Age : 42
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Lun 12 Fév - 19:53

intéressant tout cela...encore. study
Revenir en haut Aller en bas
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8654
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Jeu 15 Fév - 16:21



Si vous avez bien lu le récit sur les inondations, dés les première lignes au point de vue politico-financier  cela ne change pas par rapport à aujourd'hui.... Laughing Laughing

Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
TONTON FLINGUEUR
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2147
Age : 47
Lancier de Picardie : septembre 2015
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Jeu 15 Fév - 20:10

Effectivement, pas trop d évolution depuis le premier empire. C'est peut-être aussi pour cela que l histoire n est qu un éternel recommencement.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8654
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Lun 19 Fév - 15:33




LES MOYENS DE TRANSPORT URBAIN.

Nous sommes à Paris vers les années 1800, et les moyens de transport appelés "voiture publique de louage"

sont le fiacre :
-deux ou quatre places,quand c'est pas plus et peu confortable.  Ils sont astreint de marquer à l'arrière et sur les cotés un numéro qui permet de les identifiés


et le cabriolet :
-beaucoup plus rapides que les fiacres, mais n'offre qu'une place assez mal protégée des intempéries, et à côté du cocher.


Chaque véhicule est tenue d'afficher le tarif des courses. Dans l'ensemble les cochers avaient mauvaise réputation.

Avant la Révolution on comptait plus de trois mille fiacres, voitures hideuses, avec des chevaux ruinés, qui ne marchaient qu'à grands coups de fouet. Les cochers avaient l'air d'échappés de Bicêtre.

En 1803 il y a environ deux mille fiacres; les voitures sont très belles, bien suspendues, les cochers bien vêtus; néanmoins l'éducation d'un grand nombre n'est pas plus soignée que celle de leurs anciens camarades.

A jeun les cochers sont assez traitables;
vers les deux heures, plus difficiles;
le soir, à l'heure du spectacle, ils sont intraitables, surtout s'il fait mauvais.

La police est très sévère à leur égard. Si les cochers veulent vous faire la loi, il faut vous faire conduire chez le commissaire de police le plus près.

Le prix d'une course  d'un cabriolet varie  de 1 franc puis passe à 1 franc25cts pour la première heure puis à 1 franc toutes les heures suivantes.
Pour le fiacre 1franc50 la course et ensuite 2 francs les heures suivantes.

Et de grâce pour ne pas recevoir d'injure de la part du cocher, un pourboire était de mise.

Dans Paris vers les années 1807, si l'on compte les voitures particulières, appelées "carrosse" ou "voiture bourgeoise" ainsi que les charrettes à bœuf et les diverses diligences, on arrive a approximatif à un chiffre de 8000 véhicules hippomobiles. Cela sans compter les cavaliers montés sur leur chevaux.

Il donc très probable qu'au vu de ce nombre important et sachant que ni les feux de circulation n'existaient et que la police ne réglait pas la circulation, les accidents furent nombreux et souvent mortels.  



Vie des Parisiens sous Napoléon
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
Bourrin
Sergent Major
Sergent Major


Nombre de messages : 648
Age : 59
Lancier de Picardie : DEPUIS UN CERTAIN TEMPS...
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Lun 19 Fév - 18:07

au sujet des inondations ,tu penses aux moulins à eaux car les moulins à vent décoiffés les passants lol!
Revenir en haut Aller en bas
Bourrin
Sergent Major
Sergent Major


Nombre de messages : 648
Age : 59
Lancier de Picardie : DEPUIS UN CERTAIN TEMPS...
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Lun 19 Fév - 18:10

Quant aux cochers ,c'était surtout un langage de charretiers (très coloré et la ponctuation très postillonne lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Bourrin
Sergent Major
Sergent Major


Nombre de messages : 648
Age : 59
Lancier de Picardie : DEPUIS UN CERTAIN TEMPS...
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Lun 19 Fév - 18:13

Pour demander aux riverains des cours d'eau le curage de leur parcelle c'est toujours pareil dés qu'il faut payer...
Revenir en haut Aller en bas
TONTON FLINGUEUR
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2147
Age : 47
Lancier de Picardie : septembre 2015
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Lun 19 Fév - 19:07

Il est en forme notre Bourrin

Quand je lis ton récit GM, j'ai l'impression que rien n'a changé mise à part le confort de nos automobiles. Pour le reste c'est toujours la même chose. Pense
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8654
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Lun 19 Fév - 19:17



En plein repos le bourrin Laughing
le cerveau est moins sollicité depuis qu'il est à la maison d'accord

Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8654
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Mar 27 Fév - 9:00



En suivant l'actualité du jour, aujourd'hui -7 voir dans certaine région de France -11.

LE CHAUFFAGE

Pour se chauffer, la principale matière utilisée dans les maisons était le bois. On ne doit toutefois pas sous-estimer l'usage des bruyères ou des fougères sèches comme combustible, car elles étaient d'un ramassage facile et gratuit dans les contrées de forêts et de landes.
Les habitations  Les fermes, même les plus modestes, étaient limitées à une seule pièce d'habitation, disposant d'une cheminée qui faisait office de chauffage, de foyer de cuisson et de point de lumière.
De nos jours on la nomme "la pièce à vivre".


Ce dispositif de chauffage au bois, entrainait beaucoup de déperdition de chaleur pour une chaleur dérisoire. Dans les pays d'Europe centrale et de ce fait dans les régions de langue germanique, le poêle à bois fait une timide apparition.

L'accès au bois de chauffage fut un grand sujet de préoccupation au Premier Empire.

Les forêts souffraient déjà sous l'Ancien Régime d'une mauvaise gestion. Les coupes de bois, en particulier pour la Marine, n'étaient pas suffisamment remplacées par de nouveaux reboisements. En outre la consommation pour l'industrie, qui n'utilisait guère le charbon de terre, s'était accrue.
Les terrains forestiers, souvent irréguliers et humides rendent  l’acheminement du bois difficile et périlleux pour le paysan du début du XIX siècle.



La part du chauffage dans le budget d'une famille ne fit que grandir: ainsi en Moselle, alors que le prix du pain baissait entre 1789 et 1801, le coût du chauffage augmenta de 50 %.
Voici une idée du prix Bois (la stère) : 12 à14 francs
Bois (le hectare) : 50 francs
Charbon de bois (les 100 kg) : 8 à 11 francs

Pour votre savoir :
Un franc Germinal Napoléonienne vaut au prix du change 2.40 euro de nos jours (2018)
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
Bourrin
Sergent Major
Sergent Major


Nombre de messages : 648
Age : 59
Lancier de Picardie : DEPUIS UN CERTAIN TEMPS...
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Mer 28 Fév - 16:35

les gens étaient plus robustes que nous à cette époque .Je ne m'imagine pas sans mon petit confort
Revenir en haut Aller en bas
TONTON FLINGUEUR
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2147
Age : 47
Lancier de Picardie : septembre 2015
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Mer 28 Fév - 17:36

Oui ils étaient durs à la tâche, par contre l espérance de vie après les guerres napoléoniennes était d une quarantaine d années en France.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8654
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Mar 13 Mar - 17:39



Bientôt le printemps et bientôt dans nos jardins contemporains

LA TAUPE

La taupe devint au Premier Empire un problème envahissant dans les champs, les près et les jardins.
Nombre de récoltes de maraîchers étaient ainsi compromises, à une époque où la disette sévissait encore.

Le préfet de Haute-Vienne écrivait dans un rapport de 1808:

"Les taupes sont très-multipliées; elles font de grands ravages, surtout dans les prairies et dans les jardins.
Certains hommes de la campagne ont le talent de détruire les taupes en les attirant sur un point et à une assez grande distance à la ronde; mais ils font mystère du moyen qu'ils emploient".



Les "taupiers" étaient très recherchés. Ils étaient nombreux sous l'Ancien Régime, employés par les grands propriétaires terriens. Mais devenus sans maître, suite à la révolution, ils s'étaient éparpillés et une partie de leurs connaissances n'avaient pas été transmises.
On développa un véritable art de la chasse aux taupes. Il s'agissait avant tout de décrypter le réseau souterrain des galeries creusées par les taupes. Lorsque les tunnels les plus fréquentés étaient repérés, il était simple alors de les éventrer d'un coup de hoyau (une sorte de houe ou binette) et d'y placer les pièges.


Sous l'Empire, l'emploie de petits paquets d'épines bien fortes et bien pointues placées un peu partout dans les souterrains entraînait une hémorragie de par la piqure. La taupe étant, comme chacun sait, hémophile, cela pouvait entrainer une mort certaine, encore faut-il trouver les souterrains.
Moins sanglant, la puanteur d'un fagot de chanvre vert enterré au départ des galeries faisait fuir les taupes (chez les voisins).



Et même sous l'Empire,des voix s’élèvent, plus préoccupés de l'équilibre de la nature que de rentabilité des plantations, contre ce carnage de taupes et rappelaient qu'elle était un des premiers agents de fertilisation du sol et un des rares destructeurs de larves de hannetons, une plaie agricole aujourd'hui oubliée.

Oublié par les agriculteurs d'aujourd'hui OK mais pas par moi Mad  j'en ai dans mon jardin Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
TONTON FLINGUEUR
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2147
Age : 47
Lancier de Picardie : septembre 2015
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Mar 13 Mar - 19:16

Le jardin de GM attaqué par des taupes, sont elles des descendantes de celles qui ont ravagé les jardins du premier empire Pense
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8654
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Que faire le dimanche   Ven 30 Mar - 7:48



UN DIMANCHE A PARIS

Il faut aussi savoir qu'une taxe de 20% sur l'alcool était de rigueur dans la ville de Paris et ne l'était pas en dehors de la capitale.
Du coup nos parisiens de base partaient bras-dessus bras-dessous vers les lieux hors de la ville et remplit ainsi les guinguettes. Il vont à la Courtille, aux Percherons, à la Nouvelle France, à Vaugirard, rendez-vous des invalides enfin bref ils sortent !

Il n'est pas rare de voir le père, la mère, les enfants et apprentis qui portent l'un dans un mouchoir des cervelas, un pâté, un saucisson, un morceau de veau rôti, et souvent même un dindon.


Ceux des artisans qui ne sortent pas de Paris vont dans les guinguettes des Champs Élysées; sur les petits boulevards, à la Chaumière, à la Polonaise; sur les grands boulevards, au Jardin turc, à Paphos, aux Marronniers, à Tivoli. tout est prétexte pour s'amuser et consommer.


La classe marchande fait grande toilette pour se promener aux Tuileries, au Luxembourg, aux Champs Élysées, au jardin des Plantes, au bois de Boulogne, etc.

Le gros négociant, le banquier, le juge, l'avocat et l'avoué, partent le samedi soir pour leur campagne, jusqu'au lundi à l'heure du Palais et de la Bourse.

Les boutiquiers et les fabricants partent aussi pour la maison de campagne, qui souvent n'est composée que de deux chambres au second ou troisième étage avec un jardin commun.

Et nos soldats en profitent pour faire des rencontres galantes....


On constate tout de même à cette époque une différence notoire entre les marchands, négociants financiers et autres qui se pavanent dans les jardins de la capitales ou vont se prélasser dans leur maison de campagne et les artisans et ouvriers préférant les guinguettes.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
JaggeR
Adjudant-Major
Adjudant-Major
avatar

Nombre de messages : 6065
Age : 45
Lancier de Picardie : depuis 1995. . .
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Ven 30 Mar - 9:10

d'accord symphatoche comme toujours

_________________
L"Esprit est comme un parachute ! Si il reste fermé on s'écrase...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.avimaproduction.com
Grand maréchal
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 8654
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Ven 30 Mar - 9:15



Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/
TONTON FLINGUEUR
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2147
Age : 47
Lancier de Picardie : septembre 2015
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   Ven 30 Mar - 14:24

Effectivement très intéressantes ces tranches de vie bravossimo
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie des français sous l'Empire   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie des français sous l'Empire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Shakos français sous l'empire
» la remonte de la cavalerie sous l'empire
» La conscription sous l'empire
» Au sujet des peines durant l'empire
» Les unités de la Garde Imperiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lanciers de Picardie :: Equipement et vie sous le 1er empire :: Vie quotidienne-
Sauter vers: